Une psychothérapie c'est quoi ?

· Un espace et un temps pour soi

· Un lieu d'accueil bienveillant, d'écoute respectueuse, d'échanges confidentiels profonds

· Un processus de développement personnel et de renouvellement intérieur, adapté au cas par cas

· Avant tout, c'est une rencontre entre deux personnes : analysant et analyste

Une psychothérapie pour qui ?

Pour une personne en souffrance :

1. Une personne qui se pose des questions existentielles et vitales ; qui traverse une épreuve difficile et complexe ; qui est confrontée à des choix décisifs

2. Une personne blessée dans son intimité, souffrant d'une maladie physique ; d'un trouble psychique ; d'une affection psychosomatique ; maladies ou troubles qui nuisent à son épanouissement personnel ; à ses liens interpersonnels ; à son investissement professionnel ; à son engagement conjugal ; à son intégration sociale

3. Une personne souffrant d'une mauvaise estime de soi ; d'une dévalorisation de ses compétences ; noyée dans des ruminations mentales épuisantes et dans des répétitions de scénarios de vie.

Avec un psychanalyste c'est-à-dire :

1. une personne diplômée, formée en psychopathologie : de l'enfant, de l'adulte, du couple

2. une personne qui a effectué un travail psychanalytique sur elle-même

3. une personne qui se met à la disposition d'une autre en souffrance, qui lui donne de son temps, de sa science, de son intelligence et de ses émotions inconscientes.

 En effet, une thérapie ne se limite pas à un arsenal théorico-technique, mais elle représente avant tout une rencontre spéciale entre deux personnes,  entre deux inconscients, celui de l'analysant et de l'analyste :

· le premier souffre et cherche, ne serait-ce que consciemment, un apaisement, une paix intérieure, un bien-être

· le second se rend disponible, se laisse toucher et interroger afin d'aider la personne en souffrance à s'écouter, à prendre conscience du sens latent de ses paroles, de ses attitudes, de ses blocages, de ses lapsus, de ses actes manqués, à s'ouvrir au dialogue, à soigner ses blessures.

Et l'objectif ?

1. Inciter l'analysant à faire le deuil d'une expérience traumatique douloureuse, de manques affectifs irrécupérables

2. Le soutenir pour se réconcilier avec son histoire ; pour se réapproprier son héritage parental, familial, culturel et environnemental, pour vivre ses propres valeurs

3. L'ouvrir à un fonctionnement psychique et relationnel positif, lui montrant un nouveau chemin à parcourir et des nouvelles résolutions à prendre.

Quelle méthode ?

Une psychothérapie-psychanalytique (en face à face) ou une psychanalyse (sur le divan) est basée sur une confiance mutuelle, une présence rassurante, une écoute bienveillante et une communication respectueuse. Elle repose également sur des associations libres, une parole porteuse de sens, un langage verbal et non verbal dense et une interprétation constructive, ce qui permet une restitution du refoulé au conscient, une cicatrisation des blessures et une ouverture à une créativité régénérative.

Je vous propose cet espace d'écoute, d'échange et d'élaboration. 
Si vous êtes concerné, n'hésitez pas à prendre un rendez-vous

Roger DAOU : psychanalyste, psychothérapeute, conseiller conjugal
Annemasse, Bonne, Genève, Savoie, Haute-Savoie, Suisse
Mentions légales
MOTS
POUR GUÉRIR DES
MAUX